Une journée de rando en itinérance



 

 

 

 

 

 

Généralement, c'est vers 7 heures que le soleil nous tire de nos duvets ...

 


... pour profiter d'un copieux petit déjeuner, que nous prenons le temps de partager.   

Puis chacun s'active pour plier sa tente et glisser ses affaires dans le sac qui sera confié aux mules.

 

Vient alors le moment de charger les animaux : équilibrage des charges, ajustement des sacoches sur les bâts, au fur et à mesure du déroulement du séjour chacun prend petit à petit "le coup de main".
 


Vers 9h - 9h30, çà y est , les mules sont bâtées, les randonneurs, eux, ont chargé leur petit sac à dos pour la journée, il est temps de partir ...
Pour équilibrer au mieux notre journée de marche, nous réservons à la matinée le plus gros de l'étape. C'est la raison pour laquelle nous l'entrecoupons d'une traditionnelle "pause sauss." toujours appréciée, surtout des plus jeunes !   


 

 

 

Habituellement, aux alentours de midi et demi, nous avons trouvé un endroit sympa pour nous poser un bon moment afin de casser la croûte. Nous déchargeons les mules des caisses du pique nique, nous dessanglons les animaux, sans pour autant les débâter complètement.    

 

 

 

 

 

 

Moment de pause appréciée qui, si la météo le permet, se prolonge souvent d'une petite sieste.


L'après-midi est plus courte et nous tâchons d'arriver à l'étape bien avant la soirée afin de profiter tranquillement du lieu, toujours superbe, choisi pour le bivouac.


 

 

 

Dès qu'elles sont déchargées, c'est le moment que les mules réservent à l'opération “hum, que c'est bon ça me gratte, ça me gratte...“
Puis chacun s'affaire, à enfiler les petites chaussures, monter sa tente, gonfler le matelas et... profiter du temps, du lieu, explorer les alentours, se plonger dans un bon bouquin, confier ses impressions de la journée à un petit carnet, ou tailler la bavette avec les voisins de la tente d'à côté.
   
C'est aussi le moment où l'on se retrouve ensemble pour grignoter un petit goûter...   

Que ce soit rassemblé sous la grande tente, ou "en terrasse" face au soleil couchant, le moment du dîner est toujours un fort moment de convivialité.

Parfois avant que les premières étoiles ne s'installent tout doucement à l'horizon, nous pouvons faire une petite balade. C'est le moment des belles lumières, le moment où si l'on est un peu discret, nous pouvons apercevoir quelques animaux. Souvent, sans être bien longue, cette petite balade du soir reste comme un moment privilégié, un moment où l'émotion d'être partie intégrante de cette nature magique nous comble.


Et toujours c'est avec bonheur que nous nous glissons dans le duvet.